Tentant de définir la mission de Qrious2know, il nous est apparu qu’aucun terme n’était vraiment approprié. Ce qui nous a paru se rapprocher le plus de notre ‘mission’ est le terme de ‘video curator’

2015-11-08_563eeb74093d8_davidgarneau Que se cache-t-il derrière cet affreux anglicisme ?

On retrouve bien sûr la racine ‘to cure’ qui signifie ‘guérir’, ‘prendre soin’. Mais le ‘curator’ est aussi le conservateur d’un musée, le commissaire d’une exposition. Son rôle est de sélectionner les meilleurs oeuvres d’artistes variés pour créer une exposition cohérente et innovante.

Le ‘content curator’ va donc sélectionner, éditorialiser et partager du contenu.

Pourquoi les vidéos ?

La croissance des vidéos sur le web, tant en terme de création que de visionnage, est exponentielle (pour ne pas dire démentielle!!!).

Quelques chiffres pour étayer ce propos

yt-brand-site-standard Vidéos sur YouTube  (source Webrankinfo – Mars 2017)

  • 3 milliards de vidéos vues PAR JOUR
  • 1 milliard d’heures passées par les internautes à regarder des vidéos PAR JOUR
  •  1.3 milliard d’utilisateurs
  • plus de la moitié des vidéos vues sur Mobile
  • plusieurs dizaines de MILLIONS de chaîne Youtube.

 

cronometroTemps passé par les jeunes francais de 16 à 25 ans  devant les écrans (source Opinion Way – 2017)

  • ~4 heures par jour sur un portable
    • ce temps a doublé en un an !
  • 6% des jeunes consultent leur portable 200 fois par jour
    • pour une moyenne tout âge confondu de 150…

Cette même étude révèle que 91% des jeunes estiment qu’Internet est leur premier vecteur culturel, leur première source de culture.

Bref, les jeunes aiment la vidéo. On peut critiquer, reprocher, regretter, mais rien ne changera ce fait. Et les adultes ne sont pas en reste…

Face à cette profusion, il est difficile de sélectionner du contenu de qualité. Cela nécessite un investissement de temps très important puisqu’il faut chercher, visionner, filtrer, vérifier, évaluer, rejeter de très nombreuses sources, avant de délivrer le sésame de ‘publication’ aux rares mais meilleurs contenus.

De plus, le ‘curator’ va apporter sa touche, une cohérence à ces choix, permettant l’établissement d’une relation de confiance avec ses lecteurs/visionneurs/visiteurs.

Le curateur est un chef d’orchestre, dont la qualité de production repose sur le talent de ses musiciens et sur sa capacité à créer un ensemble harmonieux…

Dans ce monde où l’usage d’Internet et la quantité de contenu proposé n’est pas prêt de diminuer et où le temps de chacun est compté, gageons que le métier de ‘curateur de vidéos’ a un bel avenir..